Les 10 endroits à voir absolument avant de quitter l’île de Formentera !

>
Visites
'Formentera Freus faro en Pou lighthouse Porcs island de los puercos' - Formentera
'Formentera Freus faro en Pou lighthouse Porcs island de los puercos' holbox / Shutterstock

1. Le cap de Barbaria

Avec son paysage lunaire, le cap de Barbaria est l’un des lieux les plus photographiés de Formentera. La beauté de ce paysage aride et désolé vous laissera sans voix. À l’extrémité de la route, un phare isolé vous attend. Au sud se trouve la célèbre grotte de Sa Cova Foradada, à 100 mètres au-dessus du niveau de la mer. Si vous êtes claustrophobe, abstenez-vous de visiter la grotte : il faut se baisser pour franchir l’entrée très étroite.

Barbaria cape Lighthouse in Formentera Mediterranean Balearic islands of Spain
'Barbaria cape Lighthouse in Formentera Mediterranean Balearic islands of Spain' - holbox / Shutterstock

2. Le Far de la Mola

Appelé aussi le « phare du bout du monde », ce phare se dresse sur le point le plus haut de l’île, à 200 mètres au-dessus du niveau de la mer. D’ici l’on a une vue spectaculaire sur l’à-pic des falaises de 120 mètres de haut. Vous pouvez aussi visiter le bâtiment qui rend hommage à Jules Verne pour avoir choisi Formentera comme cadre de son roman « Hector Servadac, Voyages et aventures à travers le monde solaire ». À ne pas manquer : la vue imprenable sur toute l’île lorsqu’on prend la route principale qui mène à La Mola.

Lighthouse far de la Mola, Formentera, Balearic Islands, Spain
'Lighthouse far de la Mola, Formentera, Balearic Islands, Spain' - Karol Kozlowski / Shutterstock

3. L’Estany Pudent

L’Estany Pudent est le plus grand des deux lacs salés de Formentera. Le lac s’étale au sud du port de La Savina. Malgré une petite embouchure, la Sa Siquia, qui donne sur la mer, c’est un lac aux eaux stagnantes dont le nom de « pudent » (« à l’odeur âcre et nauséabonde ») est dû à l’odeur de putréfaction résultant de la combinaison du soufre et des algues en décomposition. Et l’été, il faut aussi y ajouter des nuées de moustiques. Mais ce lac vaut tout de même qu’on s’y arrête, ne serait-ce que pour admirer le superbe spectacle des couleurs que le soleil produit sur l’eau. Le lac se trouve à proximité immédiate de Ses Salines, les marais salants. C’est ici que se trouvent les salines traditionnelles qui assuraient la survie de l’île. Nous vous rappelons qu’il est interdit de s’y baigner.

4. L'Estany des Peix

L’Estany des Peix est situé au sud de La Savina, sur le côté droit de la route principale qui part de La Savina vers les autres villes de l’île. Ce petit lac était autrefois un port de pêche, avec une étroite sortie vers la mer, appelée La Boca. Aujourd’hui il sert encore de port d’attache pour les petits bateaux. Ses eaux calmes et tranquilles sont idéales pour la pratique des sports nautiques. Mais c’est aussi très agréable de faire le tour du lac à pied ou à vélo. Ou alors de tout simplement s’asseoir pour admirer le coucher de soleil magique qui découpe au loin la silhouette du mont Es Vedra.

Formentera boats at Estany des Peix lake in Balearic Islands
'Formentera boats at Estany des Peix lake in Balearic Islands' - holbox / Shutterstock

5. Le Parc naturel de Ses Salines

Le Parc naturel de Ses Salines occupe un vaste territoire allant d’Es Trucadors et ses eaux littorales jusqu’au lac Estany Pudent, dont les fortes concentrations salines ont permis de développer la production de sel et d’en faire l’un des principaux moteurs économiques de l’île. L’exploitation des salines est aujourd’hui abandonnée, mais il est encore possible de voir les petits bassins d’évaporation.

6. Les tours de garde

Vous verrez plusieurs tours de garde, symboles des jours où l’on surveillait les mers et vivait dans la crainte constante d’une nouvelle incursion des pirates. L’île compte quatre tours de garde : une à proximité du phare de Barbaria, une à Punta Prima, une à Punta de sa Gavina et la dernière à Pis des Català. Une cinquième tour se trouve sur l’île d’Espalmador.

7. Le Camí de Sa Pujada ou Camí Romà (« chemin romain »)

C’est certainement l’une des plus belles promenades à faire à Formentera. Construit au XVIIIe siècle, ce chemin reliait autrefois La Mola au reste de l’île ; il est plus connu sous le nom de « chemin romain » à cause des pavés qui rappellent les anciennes routes romaines. Le chemin part d’Es Caló de Sant Agustí et se termine à proximité d’El Pilar de la Mola. La route chemine sur environ 1,5 kilomètre le long de la côte et offre de superbes points de vue sur l’île. Il est très agréable d’effectuer cette promenade en fin d’après-midi l’été, après une journée à la plage, pour apprécier l’ambiance calme et tranquille de l’île.

8. Les vestiges de Ca na Costa

Le cercle de pierres de Ca na Costa remonte à l’Âge de Bronze et c’est le tombeau mégalithique le plus important des Baléares. Il fut découvert en 1974. Pour rejoindre le tombeau, sortez d’Es Pujols en direction d’Illetes puis prenez la sortie fléchée sur votre gauche. Les dolmens en calcaire, entourés par de plus petites pierres, sont les plus anciens signes de présence humaine sur l’île. Les pierres jouxtent un tombeau qui contenait les ossements de huit hommes et deux femmes. L’un des hommes mesurait plus de deux mètres et l’on pense qu’il pouvait être atteint de gigantisme. D’autres émettent l’hypothèse que cet homme était révéré pour sa taille, ce qui justifierait ce tombeau hors du commun.

9. Les moulins à vent (El Moli Vell de la Mola)

Depuis les années soixante, Formentera vit principalement de la pêche et de l’agriculture. C’est sans doute pour cela que les moulins à farine de l’île font toujours partie du paysage, même s’ils ne sont plus en fonction aujourd’hui. Il y a actuellement encore six moulins à farine ; le plus connu est celui de la Mola, qui a été entièrement restauré et que l’on peut visiter un jour par semaine. On raconte que Bob Dylan l’aurait loué en 1968 pour passer un hiver à Formentera.

10. Le marché hippie de la Mola

Tous les mercredis et dimanches après-midi, de 16 heures à 22 heures, au Pilar de la Mola, une place proche de la rue principale, se tient le plus authentique marché artisanal hippie. Tous les objets proposés à la vente ont été fabriqués ou assemblés sur l’île. Des musiciens se produisent en direct pour animer la foire. C’est vraiment un endroit génial pour dénicher des souvenirs à rapporter à la maison.